Écosystème et Biodiversité Habitats de haute qualité pour la Chevêche d'Athéna en Ajoie

La Chevêche d'Athéna, une petite chouette jadis répandue à travers une grande partie de l'Europe, est localement en forte régression. En Suisse, la raréfaction de l'espèce s'est amorcée dès le milieu du siècle passé. Aujourd'hui, il ne reste plus qu'environ 130 couples pour tout le pays. Les bastions de la Chevêche en Suisse sont le canton de Genève, l'Ajoie (Jura) et le Tessin.

La Chevêche est une espèce emblématique des paysages ruraux qui ont conservés une certaine diversité paysagère. Elle apprécie les espaces ouverts, où les cultures alternent avec des alignements d'arbres (notamment des fruitiers), des pâturages et des haies vives. En cherchant à maintenir cette espèce et son habitat, c'est plus largement la diversité biologique et paysagère des zones rurales concernées qui en bénéficie.

Des mesures pour favoriser l'espèce sont entreprises à l'échelle nationale, et pour certaines régions, elles sont mises en œuvre depuis plus de 40 ans. En Ajoie, un nouvel élan a été donné dès 2003, avec l'établissement d'un plan d'action, porté par un collectif d'associations et soutenu par le Canton du Jura. Les mesures réalisées depuis 15 dans cette région portent leurs fruits : les effectifs de la petite chouette ont triplé, passant d'une quinzaine à une cinquantaine de couples. L'espèce a recolonisé des secteurs dont elle avait disparu à la fin du siècle passé et elle a localement augmenté ses densités. La progression reste toutefois modeste dans l'absolu et la situation reste fragile. Pour cette raison, il est essentiel de poursuivre les mesures de conservation, pour stabiliser et renforcer les effectifs.

La phase 2018-2021 comprend les actions suivantes :

  • le renouvellement des vergers " haute-tige ", en complément au projet VERGERS+ (porté par la Fondation rurale interjurassienne FRIJ), sachant que les deux projets ont déjà permis de planter plus de 2'700 arbres en 10 ans
  • la pose et le suivi de nichoirs pour favoriser la reproduction
  • la promotion d'une gestion des herbages favorable à la Chevêche, en collaboration avec les agriculteurs
  • le suivi des effectifs
  • la sensibilisation des acteurs et du grand public

Le collectif d'associations est composé de l'ASPO/BirdLife Suisse, Pro Natura Jura, Nos Oiseaux et la SSNPP. Outre le canton du Jura, les réseaux agro-environnementaux et les agriculteurs sont également des partenaires importants, en particulier pour la mise en œuvre des mesures. L'objectif des prochaines années est également de renforcer la participation des communes et des propriétaires fonciers.

Notre engagement

La fondation Montagu soutient le collectif d'associations "Chevêche - Ajoie", en particulier pour les mesures de renforcement des habitats.

Site Internet du Collectif Chevêche-Ajoie : www.chevecheajoie.com

background