Écosystème et Biodiversité Programme de protection des Orangs-outans de Sumatra

Les grands singes d’Asie du sud-est sont fortement menacés d’extinction. C’est le cas en particulier des Orangs-outans de Sumatra en Indonésie, dont il ne reste plus que quelque 14'600 individus. L’espèce subit une énorme pression dans son habitat et les effectifs diminuent constamment. La destruction de la forêt tropicale en est la cause la plus importante. Celle-ci est abattue à une vitesse effrénée pour la production de bois, les mines ou la culture de palmiers à huile.

Le Programme de protection des Orangs-outans de Sumatra - SOCP est porté par la Fondation suisse PanEco, sa Fondation partenaire YEL à Sumatra, ainsi que les autorités indonésiennes pour la protection de la nature. L’objectif principal est la conservation et la protection des populations d’Orangs-outans de Sumatra et de leur habitat, la forêt tropicale.

Mesures

Remise en liberté d’orangs-outans en danger ou détenus prisonniers :

Les Orangs-outans détenus illégalement comme animaux de compagnie ou mis en danger par la déforestation sont confisqués par les autorités responsables de la protection de la nature, puis pris en charge médicalement dans le centre d’accueil et de soins du SOCP et préparés petit à petit à un retour dans un environnement naturel. Enfin, les Orangs-outans sont emmenés dans l’une des deux stations de réintroduction. Là-bas, ils s’habituent à leur nouvel habitat et sont ensuite relâchés dans une zone de forêt tropicale protégée.

Recherche et monitoring :

La recherche constitue la base pour une réintroduction réussie d’orangs-outans et pour la protection de leur habitat. Pour cette raison, le SOCP maintient quatre stations de recherche axées sur les orangs-outans et surtout leur habitat à long terme. En effet, seule l’observation sur plusieurs années d’orangs-outans vivant à l’état sauvage permet d’identifier ce qui est nécessaire à leur protection.

Protection et conservation de l‘habitat :

Le SOCP s’engage pour élargir les zones protégées ainsi que pour une amélioration de la protection au sein de celles qui existent déjà. Dans cette optique, l’équipe du SOCP effectue un travail d’information et mène des campagnes aux côtés de divers partenaires, en s’adressant autant à la population locale qu’aux décideurs politiques. Par ailleurs, les déboisements illégaux et la construction d’infrastructures non autorisées des entreprises de production d’huile de palme et de bois sont dénoncés.

L’accent est mis ici sur l’écosystème Leuser, fortement menacé, et qui est l’une des plus importantes zones de forêt tropicale protégée au monde et inscrite au patrimoine naturel mondial de l’UNESCO. La région abrite de nombreuses espèces animales et végétales rares. C’est là que vivent près de 80% des orangs-outans de Sumatra ainsi que d’autres espèces uniques et menacées, comme par exemple le rhinocéros de Sumatra, l’éléphant de Sumatra ou le tigre de Sumatra.

Notre engagement

La Fondation Montagu s’engage aux côtés de PanEco pour la protection des derniers orangs-outans de Sumatra ainsi que pour la conservation de leur habitat, la forêt tropicale.

Elle contribue d’une part aux coûts du Centre d’accueil et de soins à Sumatra et soutient d’autre part les activités en faveur de la protection de la forêt tropicale, notamment de l’écosystème Leuser au nord de Sumatra et de sa biodiversité unique.

Site Internet du projet: www.paneco.ch/socp

background